NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Autobleue : lancement du service d'auto-partage à Nice

Article publié le 6 juin 2011

Samedi 9 avril 2011, soit six mois avant Paris, Nice-Côte d’Azur a mis en service l’auto-partage avec l’Autobleue 100 % électrique.

Autobleue : lancement du service d'auto-partage à Nice

Première collectivité française à mettre en service la voiture électrique en libre-partage, la ville de Nice et son maire, Christian Estrosi, ont présenté l’Autobleue aux Niçois. Esthétique, silencieuse, pouvant contenir jusqu’à quatre personnes, elle permettra de réduire la pollution urbaine, les nuisances sonores et les problèmes de circulation.

 

L’Autobleue : comment ça fonctionne et combien ça coûte ?

Avec déjà 51 voitures et 16 stations mises à disposition à Nice, Cagnes-sur-Mer, Saint-Laurent-du-Var, la communauté urbaine prévoit 210 véhicules répartis sur 70 stations à terme. Pour l’utiliser ? Il faut simplement le permis de conduire et s’inscrire au service Autobleue sur le site www.auto-bleue.org ou auprès de l’agence.

Au delà de l’inscription facturée à 25€ et de la caution de 300€, différentes formules sont proposées : l’offre « Liberté » avec un prix horaire fixé à 8€, et l’offre « Fréquence » proposant un abonnement de 50€ par mois pour 10 heures d’utilisation (chaque heure supplémentaire est facturée 5€).

Le petit plus pour ceux qui possèdent déjà une voiture électrique, ou qui l’envisagent, le rechargement est gratuit jusqu’en 2012.

« Je n'ai aucun doute sur le succès de la formule Autobleue. En matière de transport doux, les comportements évoluent » a déclaré, confiant, Christian Estrosi.

Thèmes

Environnement Mobilité durable Véhicule électrique