NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Alimentation obésogénique

Article publié le 14 mai 2012

Obesogenic food system... voici dans quoi nous nous sommes fourrés...

Pas étonnant ! Vous augmentez la densité calorique de vos aliments sans en réduire les quantités par rapport à ce que mangeaient vos parents. Vous réduisez drastiquement vos dépenses énergétiques. Vous engraissez, et donc, dépensez toujours moins d'énergie pour vous chauffer.

Vous avez là la clé du succès ! Vous êtes devenus riche .... vous avez accumulé les calories de graisses, avez des réserves pour la totalité de votre existence mais ne pourrez rien léguer à vos enfants, à part vos mauvaises habitudes

Faites pareil avec le système économique et nous sortirons peut être de la crise ?

Mais le plus vous avez des capitons, le moins vous dépenserez pour vous réchauffer. C'est pourquoi une personne maince aura besoin de plus de calories que vous. C'est pour ça que " ce n'est pas juste, elle mange bien plus que moi et ne grossit pas". Forcément. Elle brûle, elle !

Or, plus on est lourd, moins on a envie de bouger car c'est un effort pénible, qui donne chaud, .. .et on a bien du mal à évacuer la chaleur, ce qui est physiologiquement le facteur limitant de l'effort. 

Il vous faut donc dépenser de l'énergie sans surchauffe : une douche fraîche, marcher ou nager dans l'eau fraîche.... afi nde ne pas léser vos articulations vraiment mises à mal. 

Le cercle vicieux peut être brisé : il faut un déclencheur (une étincelle) et un moteur (la motivation). Le premier pas est difficile (il faut "lancer " la machine), mais après, ça roule tout seul !

Courage : je vous lance ! 

Thèmes

Obésité