NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Alger inaugure son métro

Article publié le 18 novembre 2011

Après trente années de travaux, le métro d’Alger sera officiellement inauguré le 31 octobre 2011. Focus sur dix stations et neuf kilomètres qui intriguent, divisent et font rêver les Algérois.

Alger inaugure son métro

L’inauguration du métro d’Alger est prévue le 31 octobre par le Président Bouteflika. Ce métro rime avec modernité : des stations à l’architecture épurée, des wagons blancs peints d’une ligne bleue, des trains qui circuleront tous les jours de la semaine, de 5h à 23h, avec 3 à 5 minutes d’intervalles.

La ligne unique qui circule depuis déjà quelques semaines pour sa période d’essai, hisse Alger au même rang que le Caire : les deux seules villes du continent africain à posséder désormais un « métro lourd ».

L’inauguration marque la fin de trente années de travaux pour un coût total de 900 millions d’Euros. De nombreuses polémiques ont ponctué cette longue période de construction, notamment concernant le coût et la sécurité du nouveau métro. 

 

Métros trop polémiques ?

Les difficultés qui ont ralenti les travaux étaient notamment liées à l’état vétuste des réseaux utilitaires (eau, gaz, électricité, etc.), ce qui imposait un surcroît de travail. Un autre point litigieux reste celui de la sécurité  : ainsi des interrogations demeurent concernant les ajustements électriques et la signalisation, selon RATP El Djazaïr, un des principaux constructeurs de la ligne.

Toutefois, bien que le métro suscite des polémiques, il demeure l'acteur incontournable de la mobilité urbaine. Londres, première métropole à s'être équipée d'un métro, le fameux London Tube, compte aujourd'hui 273 stations, sans lesquelles il serait impossible de se déplacer dans la ville rapidement et avec fluidité.

Et vous, connaissez-vous l’histoire de la construction de votre métro ? Partagez-les avec nous !

Thèmes

Transports Développement durable Environnement