NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Vers une industrie du chocolat plus responsable ?

Article publié le 14 avril 2009

Vers une industrie du chocolat plus responsable ?

Ce type de nouvelles est toujours gênant pour les poids lourds de l’industrie agroalimentaire. Évidemment, bien que ça ne soit jamais une grande surprise tant on connait la survivance de ce type de pratiques, l’esclavage donne un goût amer au chocolat. Esclavage, travail des enfants... la culture, la récolte du cacao n’est probablement pas la plus éthique. Et la révélation de ce type d’informations est très embarrassante pour les industriels tels que Mars, Nestlé ou Cadbury, qui ne souhaitent pas trop associer les plaisirs chocolatés aux souffrances que subissent les enfants exploités.

Bien sûr, cet article des antipodes concerne surtout le travail, et la responsabilité des entreprises dans le choix de leurs fournisseurs, mais est-il utile de préciser que généralement ces mêmes exploitations sont, elles aussi, souvent épinglées pour leurs comportements vis à vis de l’environnement (et par la même la santé des employés)...

Il n’est donc pas surprenant de voir des entreprises telles que Cadbury ou Mars investir peu à peu vers des politiques d’achats de cacao labellisé Commerce Équitable ou durable. Si l’article a l’humour de conclure qu’en "prenant les devants Mars ne fait qu’anticiper un problème futur et inévitable", je serais plutôt tenter de dire que c’est un mal (un bien ?) nécessaire. Et que le succès des produits bio ou commerce équitable n’est qu’une légère expression de l’identification progressive de ces problèmes par l’ensemble de la société. Mars ne fait donc que répondre, au bon moment sûrement, à une demande forte des consommateurs.

Thèmes

Bio Commerce équitable Responsabilité sociale