NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Polémique sur le reboisement en Amazonie

Article publié le 11 février 2009

Polémique sur le reboisement en Amazonie

Une loi du code forestier brésilien oblige les propriétaires de laisser intacte 80 % dans la forêt dans leurs terres, à l’exception des "zones très dégradées" dont le taux est abaissé à 50 %.

Une vive polémique secoue le Brésil en raison de cette loi, en effet, le gouvernement brésilien vient d’autoriser les propriétaires ruraux de l’Etat amazonien du Para dans la région de la route BR163 à ne reboiser que 50 % des terrains, considérant que la zone est particulièrement dégradée. Les militants écologistes brésiliens de Greenpeace critiquent vivement cette mesure arguant qu’autoriser 50 % au lieu des 80 % réglementaires revenait à amnestier et pardonner ceux qui avaient déboisés. 11 000 km² de terrains sont concernés par cette mesure dans un Etat où a eu lieu environ la moitié des déboisements de jungle du Brésil. Le gourvenment brésilien se défend de permettre plus d’agriculture ou d’élevage, et estime qu’il ne fait qu’appliquer strictement la loi en vigueur.

 
Agrandir le plan

Mais cette mesure symbolique est plutôt mal perçue, suite à l’annonce du gouvernement brésilien en décembre dernier de s’engager dans la diminution de 70 % des déboisements d’ici à 2018 dans le cadre de son plan de lutte contre le réchauffement climatique.

 

Source : AFP

Thèmes

CO2 Déforestation