NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
Le changement climatique menace l'écosystème du Lac Baïkal ?

Article publié le 7 mai 2009

Le changement climatique menace l'écosystème du Lac Baïkal ?

Le Lac Baïkal, situé en Sibérie, est l’une des plus grandes réserves lagunaires de biodiversité. Le lac est considéré comme un trésor par les biologistes. Sa flore et sa faune étant uniques, il est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Une équipe de scientifiques russes et américains ont étudié l’écosystème du lac face à la perspective du changement climatique global.

Leurs travaux, publiés dans la revue américaine Bioscience, ont déterminé que la chaîne alimentaire du lac était fortement dépendante de la concentration en algues microscopiques. Or, les algues du lac Baïkal sont particulièrement vulnérables à la réduction de la durée de gel hivernal.Les chercheurs indiquent que le climat du lac s’est adouci durant ces dernières années et que les précipitations annuelles devraient augmenter.

Ainsi, la profondeur moyenne des glaces hivernales dans le lac a baissée, et la saison durant laquelle le lac est libre de glace s’est étendue. La croissance des algues fortement tributaire de la couverture de glace est donc perturbée. Premier maillon de la chaîne alimentaire du Lac Baïkal, ces micros algues sont les principaux aliments de microcrustacés, abondants dans les eaux. À leur tour, ces crustacés sont des sources de nourriture pour les poissons. Les crustacés sont également affectés par la diminution de la couverture de glace (lié à la transparence, la qualité et la lumière qui traverse la glace). De même, les phoques qui se reproduisent sur la glace. D’après les chercheurs, la fonte prématurée les pousse dans l’eau avant la période de mue réduisant considérablement leur fécondité...

Un climat plus humide, plus chaud, notamment à partir du mois de mai est une grande menace pour le patrimoine biologique du lac. Les chercheurs ajoutent que les effets secondaires du changement climatique pourraient encore augmenter la pression sur l’écosystème du lac Baïkal. Il cite notamment la fonte des pergélisols qui pourrait apporter une plus grande pollution industrielle provenant des sols en amont des affluents du lac.

Thèmes

Biodiversité Réchauffement climatique