NaturaVox : partager pour préserver
ConsoSociétéAlimentationSantéBiodiversitéClimatÉnergies
100 000 doses illégales : saisie record de médicaments

Article publié le 4 octobre 2007

C’est au mois de Septembre que les douanes de Paris ont décelé 100 000 doses de médicaments illégales : contrefaits, il proviendraient de Chine.

La saisie a été faite suite à plusieurs inspections au sein d’herboristeries et de magasin diététiques de la capitale. Le communiqué de la Direction Générale des Douanes précise que « la détention de ces produits prohibés est consécutive à des opérations d’importation en contrebande et s’inscrit dans le cadre d’un exercice illégal de la profession de pharmacien » ; « la marchandise saisie, extrêmement variée, se décomposait en 350 types de produits, a ajouté la Direction générale des douanes. On a même retrouvé cinq cornes d’antilopes, dont la poudre était censée faire chuter la fièvre ou avoir des vertus aphrodisiaques... »

350 remèdes dangereux selon les douanes. Commercialisés par de pseudos pharmaciens chinois, les douanes parisiennes sont à l’origine de la plus grosse saisie de médicaments de contrebande en France. Fioles, pilules, cachets…les formes sont variées. Le principe était simple dans ces « épiceries » médicamenteuses : une négociation à l’unité avec le client, généralement dépourvu de revenus après décrit sa pathologie.

Seulement le danger est bien réel : placebos ou hyperdosés ? Ils pourraient ainsi provoquer de graves effets secondaires ou intoxications. L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a fait appel à un laboratoire d’experts en vue de déterminer leurs effets.

Une opération des Douanes parisiennes rappelant celle du mois de juillet ayant saisi plus de 20 000 doses. Les saisies des médicaments battent leur plein : elles ont été multipliées par 35 dans l’Hexagone.

Ces épiciers encourent trois ans d’emprisonnement.